-57%
Le deal à ne pas rater :
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / 128 Go (ODR de ...
99.99 € 229.99 €
Voir le deal

 

 Ciel errant. |Deirdre

Aller en bas 
AuteurMessage
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Guilde des Assassins
Race : Elfe.
Magie : Enchanteur.
Age : 458 ans.
Statut : Haut Elfe et membre de la Guilde des Assassins.
Informations en vrac : Il a de nombreux tatouages sur tout le corps, la plupart œuvres de maîtres nains. Mélange d'entrelacs scandinaves et celtes, de runes et de oghams, ils ont été enchantés par rituel afin qu'il puisse utiliser sa propre magie pour leur faire prendre une consistance à volonté.

Avis sur la Chasse : A dire vrai, il n’a pas franchement d’avis dessus. Elle l’amuse, même. Il se joue déjà des humains depuis si longtemps, quelle différence cela fait-il pour lui ?
Se mêler à eux est une habitude, les tuer un passe-temps. Alors qu’il le fasse sous contrat ou aux côtés de ses frères d’armes… Au fond, n'est-ce pas la même chose ? Quoiqu’il n’a jamais eu la discipline requise pour faire de lui un bon soldat.

Style de combat : Comme tout elfe, il a appris à utiliser l'arc et l'épée, bien qu'il ne s'agisse clairement pas de ses armes préférées. Certainement parce qu'elles manquent de discrétion ou de praticité en ville.

Le plus souvent, il utilise les deux dagues tatouées dans son dos afin d'éliminer sa cible avant même qu'elle n'ait conscience de sa présence.

Oh, vous ai-je dit qu'il a un amour particulier pour les bagarre d'ivrognes ?

Multi-comptes : Fearghas McCóigreach.
Avatar : Nedd.
Crédits : LoranDeSore.
Messages : 25
Date d'inscription : 17/07/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyJeu 9 Sep - 13:06

Aegnor piétinait. Si, sur l’instant, accepter cette mission singulière pour la Guilde lui avait semblé être une bonne idée, quelques jours après avoir débuté ses investigations il n’en était plus si sûr. Oh, oui, bien sûr, ça le changeait des contrats habituels et toute forme de diversité était toujours bonne à prendre. Mais il commençait à se dire que, finalement, il n’était peut-être pas la bonne personne pour s’occuper d’une affaire comme celle-ci.

C’était que si les enseignements elfes lui avaient appris à remonter la piste d’une cible, les pavés retenaient bien moins les traces. Bien que cela fasse des années qu’il se mêlait aux humains dans leurs villes, il était loin d’y être encore bien acclimaté. La forêt était et resterait à jamais son domaine de prédilection, bien loin des lieux clos et ceints de toutes formes de protection. Alors, oui, aussi dur que ce fut pour son égo d’accuser le coup, il n’était pas certain de la meilleure manière dont il fallait s’y prendre pour pister quelqu’un ou quelque chose dans ces conditions. La Guilde lui pourvoyait habituellement suffisamment d’informations pour qu’ils n’aient que de simples repérages à faire, pas… ça.
Aegnor avait bien essayé de prêter une oreille attentive aux racontars de tavernes, mais les saoulards n’avaient su lui proposer que des récits décousus, empreints de fantasmes insufflés par la crainte dont se nourrissait cette légende. Rien qu’il puisse franchement utiliser en somme. « La Terreur de Bruyval », qu’on l’appelait. Sa proie. Oh, Bruyval était bien réputée (à raison) pour créer tout un mythe à la moindre brise suspecte, mais cette fois la menace semblait assez sérieuse pour y porter attention -bien que, si vous lui demandiez son avis, l’enchanteur vous rétorquerait bien que ce sobriquet était sûrement bien exagéré.

Toujours est-il qu’il avait besoin d’aide sur ce coup.

Il était retourné à la maison calcinée la queue entre les jambes, partagé entre la frustration et la colère qu’elle engendrait inévitablement, demander à ce qu’on contacte leurs informateurs habituels pour lui prêter son concours.
Fort heureusement, une réponse ne tarda pas à leur parvenir de la part de Deirdre, qui le rejoindrait à Bruyval dès que possible. Bien, il ne pouvait pas espérer tomber sur mieux. Outre la surprise qu’il avait ressenti à la rencontrer du côté des assassins après l’avoir côtoyée au Royaume Caché, ils avaient déjà eu l’opportunité de travailler de concert par le passé et il savait donc d’expérience qu’il pourrait se fier à son flair. C’était sans compter qu’il avait toujours quelques réticences à s’allier aux humains. Ils étaient trop… lents, trop bruyants. Chaque fois qu’il les voyait en action, même les meilleurs d’entre eux, il ne parvenait pas à s’ôter de l’idée que même le moins habile des elfes qu’il ait pu voir en action restait plus agile. Question d’habitude, sûrement, au moins leurs compétences semblaient bien suffisantes face à d’autres humains.

Enfin. L’heure du rendez-vous approchait. ‘Magnus’, puisque c’était le nom qu’il utilisait hors des peuples de Faërie, était retourné dans les sous-sols de la maison calcinée, guettant l’arrivée de sa comparse.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Guilde des Assassins
Race : Elfe
Magie : Polymorphie
Age : 289 ans
Statut : Colporteuse - Indic'
Informations en vrac : • Très joli brin de voix, mais elle chante rarement.
• Son cheval de trait s'appelle Conchúr ("Celui qui aime les chiens")
• Le répertoire de ses métamorphoses comprend deux types de loup, trois races de renards et des dizaines de chiens différents.
• Allergie au fer, quoique moins prononcée que celle à l'argent. Sa tolérance varie en fonction de son état de santé.
• Elle récolte beaucoup de plantes pour faire ses propres infusions.
• Il lui arrive de jouer avec les enfants lorsqu'elle est transformée.
• Les pâtisseries sont un plaisir coupable et secret qu'elle s'autorise de temps en temps en essayant d'ignorer qu'il y a des œufs et du miel dedans.
• Sait s'orienter grâce aux étoiles.
• A très peur de naviguer et craint le moindre voyage en barque ou bateau.

Avis sur la Chasse : Pénible, inutile et compliquée. Pourquoi vouloir tout à coup chasser ce qui existe depuis toujours ? À un niveau plus personnel, voir son peuple se faire prendre en chasse et être elle-même une cible de choix ne l’enchante pas du tout. Elle œuvre, à son échelle, à saper les efforts des autorités humaines.

Style de combat : Fuir ou se dissimuler sont ses principales tactiques. Si le combat est absolument nécessaire, elle préfèrera garder ses distances pour attaquer à l'arc. Peu habile avec une épée, elle préfère les armes longues comme le bâton. Et en dernier recours, elle cherchera à se transformer pour pouvoir mordre et griffer.

Avatar : Tethys
Crédits : Philipp Kruse
Messages : 164
Date d'inscription : 04/09/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyJeu 9 Sep - 21:03

Le message était arrivé juste avant qu'elle ne quitte le petit bourg dans lequel elle se trouvait. Une demande de la part de la Guilde, un appel à l'aide lancé par un elfe qui ne lui était pas inconnu. Elle n'avait pas prévu de retourner vers Byuval si rapidement, mais puisque ses talents étaient demandés...

Il lui fallut presque cinq jours pour rebrousser chemin et arriver en vue des premières maisons. Préférant ne pas attirer trop d'attention sur elle, Deirdre s'écarta de la route pour faire le grand tour du village, passant par les sentiers champêtres loin de la foule. Un foulard lui tenait toujours les cheveux en arrière et cachait ses oreilles lorsqu'elle s'aventurait près des humains, mais il valait encore mieux ne pas être remarquée du tout. Même ses breloques bruyantes avaient été rangées pour que seuls les sabots de son cheval et le craquement du bois soient entendus.
Lorsqu'enfin elle put regagner le chemin, le centre de Bruyval était derrière elle et les maisons commençaient à s'espacer les unes des autres. Bientôt, la ruine qui servait de camouflage à l'entrée de la Guilde apparut.

L'elfe guida son cheval jusqu'à un espace en friche non loin, là où les gens du voyage étaient habituellement invités à s'installer. C'était en bordure de ville, là où pouvait être ignoré facilement et proche de la demeure hantée. Elle prit le temps de déharnacher son cheval, de l'attacher à une très longue corde pour qu'il puisse paître à son aise et de verrouiller toutes les portes et fenêtres de sa roulotte avant de se mettre en chemin. Préférant de nouveau jouer la discrétion, elle traversa jusqu'à la maison calcinée sous les traits d'un petit terrier écossais au poil noir.
Le quartier général était plus confortable que ne le laissait supposer l'extérieur en ruine du bâtiment, cependant Deirdre n'y aurait pas passé la nuit pour autant. Sa roulotte lui semblait plus confortable. Lorsqu'elle trouva Aegnor, elle le salua d'abord d'un aboiement joyeux avant de retrouver sa véritable apparence.

Alors comme ça on n'est rien sans son chien de chasse ? Tu te fais vieux, on dirait, le nargua-t-elle en lui offrant un sourire bienveillant.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Guilde des Assassins
Race : Elfe.
Magie : Enchanteur.
Age : 458 ans.
Statut : Haut Elfe et membre de la Guilde des Assassins.
Informations en vrac : Il a de nombreux tatouages sur tout le corps, la plupart œuvres de maîtres nains. Mélange d'entrelacs scandinaves et celtes, de runes et de oghams, ils ont été enchantés par rituel afin qu'il puisse utiliser sa propre magie pour leur faire prendre une consistance à volonté.

Avis sur la Chasse : A dire vrai, il n’a pas franchement d’avis dessus. Elle l’amuse, même. Il se joue déjà des humains depuis si longtemps, quelle différence cela fait-il pour lui ?
Se mêler à eux est une habitude, les tuer un passe-temps. Alors qu’il le fasse sous contrat ou aux côtés de ses frères d’armes… Au fond, n'est-ce pas la même chose ? Quoiqu’il n’a jamais eu la discipline requise pour faire de lui un bon soldat.

Style de combat : Comme tout elfe, il a appris à utiliser l'arc et l'épée, bien qu'il ne s'agisse clairement pas de ses armes préférées. Certainement parce qu'elles manquent de discrétion ou de praticité en ville.

Le plus souvent, il utilise les deux dagues tatouées dans son dos afin d'éliminer sa cible avant même qu'elle n'ait conscience de sa présence.

Oh, vous ai-je dit qu'il a un amour particulier pour les bagarre d'ivrognes ?

Multi-comptes : Fearghas McCóigreach.
Avatar : Nedd.
Crédits : LoranDeSore.
Messages : 25
Date d'inscription : 17/07/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptySam 11 Sep - 13:24

La patience n'était pas exactement le fort d'Aegnor. C'était bien une chose qui lui faisait cruellement défaut, et par la même en faisait un si mauvais enquêteur.
Le problème des rendez-vous pas pigeon voyageur, c'était qu'ils étaient toujours peu fiables. Oh, vous saviez que la personne allait arriver certes. Quand précisément, c'était une autre histoire. Et l'elfe était déjà las d'attendre Deirdre, tuant le temps à l'aide d'une feuille parée d'un dessin au trait grossier qu'il matérialisait et faisait retourner dans son habitat d'origine. Il était encore trop tôt pour que la Guilde commence à fourmiller de vie, aussi ne s'inquiétait-il pas d'être surpris par de nouvelles recrues encore peu fiables à ses yeux. Insouciant pouvait tenir compagnie à impatient.

Le sourire qui apparut lorsqu’il entendit celle qu’il attendait s’annoncer laissa vite place à un air de défiance, tandis qu’il fit claquer sa langue pour marquer sa désapprobation avant de lui répondre :

« Un peu de respect pour tes aînés jeune fille ! Ces vieux os ont encore quelques tours qu’ils peuvent t’apprendre avant de se faire mettre au ban. » Finit-il en craquant le masque et lui rendant son sourire. « C'est bon de te revoir, la ville manque un peu de présence amicale par moments. Viens, prends place. Tu as fait bonne route ? » Continua-t-il en se décalant sur la banquette sur laquelle il était assis, tout en lui proposant d'un revers de main les quelques victuailles posées sur la table devant eux. « Je ne savais pas si tu aurais faim après ton trajet. »

Il attendit qu’elle prenne place et leur servit un verre à chacun. Lui, en tout cas, n’appréciait guère parler affaires l’estomac vide.

« Bon. Autant entrer directement dans le vif du sujet. J’ai besoin de ton aide pour remonter la piste de quelqu’un, ou quelque chose. « La Terreur de Bruyval », ça te dit quelque chose ? C’est la nouvelle légende du coin. Les gens d’ici en ont tout le tour du ventre, mais celle-ci a l’air plus sérieuse. Enfin… Je pense que c’est encore une de leurs exagérations, mais elle semble plus concrète en tout cas. Apparemment, il serait à l’origine de nombreuses disparitions ces derniers temps, mais personne ne semble sûr s’il s’agit de meurtres ou simplement de personnes enlevées pour on ne sait quoi. Il y en a qui parlent simplement d’un humain qui serait devenu fou, d’autres de sacrifices pour va savoir quelle divinité. J’ai même entendu des soupçons sur une personne qui offrirait les disparus aux drows pour épargner Bruyval de prochaines attaques. » Un rictus. « Si c’est bien ça, j’en connais un qui va avoir une surprise une fois qu’ils seront lassés de se moquer de lui. »

Il fit une pause dans son récit, laissant le temps à son interlocutrice d’enregistrer ces premières, maigres, informations.

« Certaines rumeurs parlent aussi de défunts qui se seraient remis à hanter leurs proches, mais les histoires sont toutes décousues et certains parlent de fantômes, d’autres de macchabés en chair et en os. Pour ce qu’il en reste du moins. C’est là où j’ai besoin de ton aide. Les habitants de cette ville sont tous trop superstitieux pour que je fasse confiance à leurs ragots et un premier passage au cimetière ne m’a rien appris de bien intéressant. Apparemment, ces événements ne suivent pas un calendrier précis si ce n’est qu’ils n’ont toujours lieu que de nuit, et je ne peux pas me contenter d’attendre en espérant lui tomber dessus la prochaine fois qu’il décidera de se manifester. Surtout si ces histoires de morts relevés sont vraies, si je dois affronter un nécromancien j’aime autant m’y préparer à l’avance. »
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Guilde des Assassins
Race : Elfe
Magie : Polymorphie
Age : 289 ans
Statut : Colporteuse - Indic'
Informations en vrac : • Très joli brin de voix, mais elle chante rarement.
• Son cheval de trait s'appelle Conchúr ("Celui qui aime les chiens")
• Le répertoire de ses métamorphoses comprend deux types de loup, trois races de renards et des dizaines de chiens différents.
• Allergie au fer, quoique moins prononcée que celle à l'argent. Sa tolérance varie en fonction de son état de santé.
• Elle récolte beaucoup de plantes pour faire ses propres infusions.
• Il lui arrive de jouer avec les enfants lorsqu'elle est transformée.
• Les pâtisseries sont un plaisir coupable et secret qu'elle s'autorise de temps en temps en essayant d'ignorer qu'il y a des œufs et du miel dedans.
• Sait s'orienter grâce aux étoiles.
• A très peur de naviguer et craint le moindre voyage en barque ou bateau.

Avis sur la Chasse : Pénible, inutile et compliquée. Pourquoi vouloir tout à coup chasser ce qui existe depuis toujours ? À un niveau plus personnel, voir son peuple se faire prendre en chasse et être elle-même une cible de choix ne l’enchante pas du tout. Elle œuvre, à son échelle, à saper les efforts des autorités humaines.

Style de combat : Fuir ou se dissimuler sont ses principales tactiques. Si le combat est absolument nécessaire, elle préfèrera garder ses distances pour attaquer à l'arc. Peu habile avec une épée, elle préfère les armes longues comme le bâton. Et en dernier recours, elle cherchera à se transformer pour pouvoir mordre et griffer.

Avatar : Tethys
Crédits : Philipp Kruse
Messages : 164
Date d'inscription : 04/09/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyDim 12 Sep - 18:16

La jeune femme ne se fit pas prier et s'assit à côté de son aîné avant de s'emparer d'une pomme qui se trouvait à disposition. Elle n'était pas spécialement affamée, mais elle n'avait pas mangé de fruits depuis un moment et le goût du sucre lui manquait.
Patiemment, elle écouta toute l'histoire ainsi que les détails, quoi qu'ils soient flous et peu nombreux. L'imagination des humains semblait ne pas avoir de limites et même si cela l'enchantait lorsqu'il était question d'écouter leurs fables, il en allait autrement lorsqu'il était temps de démêler le vrai du faux. Dans toute cette légende qu'ils avaient créée, difficile de savoir ce qui était vrai et ce qui était exagéré.

J'ai eu quelques échos de cette fameuse Terreur de Bruyval, mais je n'y aie pas prêté beaucoup d'attention. Ça ressemblait plus à une sorte de légende pour mettre en garde les enfants et les jeunes filles de ne pas sortir tard le soir. Comme si les raids n'étaient pas déjà une bonne raison...

Elle mordit dans sa pomme en essayant de rassembler toutes les informations mentalement pour faire un tri. Il était plutôt étonnant que la Guilde des assassins se mêle de ce genre d'affaires. Peut-être que des accusations commençaient à peser sur elle ? Si le Duc se mettait en tête de les débusquer pour essayer de rendre un semblant de justice, elle pouvait voir en quoi cette enquête était importante.
Si le coupable était débusqué, il n'y aurait plus de raisons de s'inquiéter pour d'autres disparitions et les suspicions finiraient par s'évaporer d'elles-mêmes.

Donc, d'un côté il est question de gens qui disparaissent et dont on ne sait même pas s'ils sont morts, de l'autre il y aurait des cadavres qui reviendraient à la vie pour tourmenter les vivants. Et tu penses que les deux peuvent être liés... Quand on y réfléchit, ça ressemble effectivement à un petit jeu inventé par les drows.

Effrayer et torturer psychologiquement les humains devait être un passe-temps plaisant pour eux. L'elfe eut un haussement d'épaules et un sourire :

Alors je n'ai pas le choix, il va falloir t'aider à y voir plus clair. Mais comme d'habitude, je te laisse tout ce qui est combat et meurtre... Ce n'est pas vraiment mon rayon.

Deirdre avait un étrange rapport à la violence : elle répugnait à en faire elle-même usage, préférant une bonne dose d'intimidation à un passage à l'acte, mais elle ne condamnait pas ses congénères d'y avoir recours. Voir des humains innocents mourir la désolait toujours un peu, mais c'était ce qu'ils faisaient après tout. Mourir. Et ceux qui étaient tout sauf innocents rendaient un meilleur service en tant que terreau pour plante qu'en étant libre de leurs mouvements.

Sa pomme entamée entre les dents, elle rassembla ses multiples tresses dans un discret tintement de perles et d'anneaux pour les nouer ensemble comme une queue de cheval. Vieille habitude de lorsqu'elle devait se mettre au travail.

Puisque tu as déjà interrogé toutes les personnes possibles et qu'on ne peut pas attendre un prochain rapt, autant commencer par le cimetière. Peut-être que je pourrais y trouver une piste... Ou au moins vérifié que les tombes soient belles et bien vides. Si c'est le cas, alors il faudra effectivement s'inquiéter d'avoir un nécromancien sur les bras. Qu'en penses-tu ?

Avec un regroupement de cadavres aussi important aux abords de la ville et une telle proximité avec les elfes noirs, rien d'étonnant à ce qu'un mage noir ait pu faire de cet endroit son terrain de jeu. Il n'y avait qu'à Bruyval que les histoires de spectres et fantômes étaient aussi crédibles.

À quand remonte la dernière histoire de zombis ? Je ne voudrais pas me retrouver nez à nez avec un cadavre qui marche... avoua-t-elle avec une mine dégoûtée.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Guilde des Assassins
Race : Elfe.
Magie : Enchanteur.
Age : 458 ans.
Statut : Haut Elfe et membre de la Guilde des Assassins.
Informations en vrac : Il a de nombreux tatouages sur tout le corps, la plupart œuvres de maîtres nains. Mélange d'entrelacs scandinaves et celtes, de runes et de oghams, ils ont été enchantés par rituel afin qu'il puisse utiliser sa propre magie pour leur faire prendre une consistance à volonté.

Avis sur la Chasse : A dire vrai, il n’a pas franchement d’avis dessus. Elle l’amuse, même. Il se joue déjà des humains depuis si longtemps, quelle différence cela fait-il pour lui ?
Se mêler à eux est une habitude, les tuer un passe-temps. Alors qu’il le fasse sous contrat ou aux côtés de ses frères d’armes… Au fond, n'est-ce pas la même chose ? Quoiqu’il n’a jamais eu la discipline requise pour faire de lui un bon soldat.

Style de combat : Comme tout elfe, il a appris à utiliser l'arc et l'épée, bien qu'il ne s'agisse clairement pas de ses armes préférées. Certainement parce qu'elles manquent de discrétion ou de praticité en ville.

Le plus souvent, il utilise les deux dagues tatouées dans son dos afin d'éliminer sa cible avant même qu'elle n'ait conscience de sa présence.

Oh, vous ai-je dit qu'il a un amour particulier pour les bagarre d'ivrognes ?

Multi-comptes : Fearghas McCóigreach.
Avatar : Nedd.
Crédits : LoranDeSore.
Messages : 25
Date d'inscription : 17/07/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyMar 14 Sep - 1:04

Aegnor acquiesça au résumé que fit Deirdre de la situation.

« Malheureusement, à ce stade j’en sais à peine plus que ce qui se raconte. » Répondit-il en se laissant tomber en arrière avec un soupir. Autant dire presque rien. « Je ne sais même pas vraiment si la légende regroupe les actions de plusieurs personnes ou d’une seule, mais en effet j’ai du mal à croire qu’il s’agisse simplement de concours de circonstance, pas alors que les débuts de ces deux événements semblent si proches. Ou alors c’est quelqu’un a su tirer très bon profit de ce qui se passait. » Il s’arrêta un autre instant, porta le gobelet à ses lèvres, avant de continuer plus doucement : « Ceci dit les humains continuent de prouver qu’ils excellent à se déchirer entre eux. Je préfère ne pas isoler cette piste toute suite, au cas où. »

L’elfe décocha un sourire en biais accompagné d’un « Ne t’inquiète pas, je me charge du sale travail. » à sa comparse pour la rassurer sur sa requête. Il avait d’abord été surpris lorsqu’il avait entendu parler d’une membre de la guilde qui ne souhaitait pas remplir de contrats de la manière traditionnelle, cependant il comprenait ses raisons. Ce n’est pas exactement comme s’il avait lui-même été habitué à tuer avant de les rejoindre, pourtant il s’y était habitué avec une facilité presque déconcertante.
On n’a pas le même rapport à la mort quand des siècles la sépare de votre naissance, et plusieurs décennies à côtoyer fréquemment les humains ne lui avaient pas encore suffis à comprendre toutes les contradictions des hommes. Pas suffisamment en tout cas pour être sûr d’où leur venait leur ardeur à s’accrocher à la vie.

Pourtant il jouait avec le feu, il n’était pas assez sot pour ne pas en avoir conscience, et le fond de rancœur qu’il ressentait à leur égard n’était pas le meilleur moteur qu’il puisse avoir. Cependant il était assez confiant, ou trop arrogant peut-être, pour être sûr qu’il ne franchirait jamais la ligne interdite.

« Eh bien, si ton flair peut m’épargner de retourner toutes les tombes une par une pour trouver la moindre piste intéressante, c’est une peine dont je me passerais bien. »

Aussitôt dit, Aegnor se redressa, déjà prêt à repartir. Il n’aimait pas rester enfermé trop longtemps, encore moins à ne rien faire. Son sang s’échauffait déjà à l’idée de retourner à des affaires plus intéressantes et surtout sur le terrain.

« Je n’étais pas en ville à ce moment, mais de ce qu’on m’a dit elle a eu lieu quelques jours avant que je commence à enquêter de mon côté. Apparemment notre mystérieux mage ne réapparait pas dans un délai aussi court, à moins d’être pris de malchance on ne devrait pas tomber nez à nez avec une de ces créations ce soir. Tu me suis ? »

L’enchanteur attrapa cape et sacoche, dans laquelle il glissa le carnet à dessin et le fusain qui lui avaient servis plus tôt. Il n’était pas certain d’en avoir l’utilité, d’autant que son pouvoir ne lui permettait pas de changer la taille des objets qu’il matérialisait depuis leur support, mais mieux valait ça que le regretter plus tard.

Dès que Deirdre fut parée à son tour, il rabattit sa capuche sur son visage et l’enjoignit à le suivre d’un mouvement de main.

« Une des sorties donne non loin du cimetière, on devrait pouvoir y accéder sans trop d’encombres. Inutile de te dire que les habitants se méfient encore plus que de coutume des personnes qui y rôdent de trop près, on sera plus tranquilles si on évite de se faire remarquer. »

Ce qui n’était pas des plus compliqués pour deux elfes dont on ne soupçonnait déjà pas la présence en ces lieux.
S’il y avait une chose qu’on ne pouvait reprocher manquer à ceux qui avaient bâtis les quartiers de la Guilde, c’était bien leur sens pratique. Personne, pas même ses membres, ne savaient qui était à l’origine de ces divers aménagements ni s’ils existaient déjà du temps où la maison qui les recouvrait fourmillait encore de vie, toutefois ces différentes entrées s’avéraient bien pratiques lorsqu’il était question de se déplacer rapidement. Ou ne pas attirer l’attention sur un seul point de chute.

Ainsi ils se retrouvèrent assez rapidement aux abords du mur qui ceignait le cimetière, uniquement éclairé par la douce lueur de la lune. A cette heure, le fossoyeur avait déjà rangé ses outils depuis bien longtemps et verrouillé la grille d’entrée. Quel dommage de se donner tant de peine et n’être capable d’empêcher les allers et venues de ceux que l’on souhaitait éloigner.
L’enceinte était plus haute qu’un grand homme, mais la pierre poreuse, victime des caprices du temps écossais et du manque d’entretien, offrait quelques prises à qui voulait s’aventurer à l’escalader.

« Tu penses t’en sortir, ou tu préfères que je te dessine une échelle ? » Demanda-t-il narquoisement, gentille vengeance pour sa pique de salutation.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Guilde des Assassins
Race : Elfe
Magie : Polymorphie
Age : 289 ans
Statut : Colporteuse - Indic'
Informations en vrac : • Très joli brin de voix, mais elle chante rarement.
• Son cheval de trait s'appelle Conchúr ("Celui qui aime les chiens")
• Le répertoire de ses métamorphoses comprend deux types de loup, trois races de renards et des dizaines de chiens différents.
• Allergie au fer, quoique moins prononcée que celle à l'argent. Sa tolérance varie en fonction de son état de santé.
• Elle récolte beaucoup de plantes pour faire ses propres infusions.
• Il lui arrive de jouer avec les enfants lorsqu'elle est transformée.
• Les pâtisseries sont un plaisir coupable et secret qu'elle s'autorise de temps en temps en essayant d'ignorer qu'il y a des œufs et du miel dedans.
• Sait s'orienter grâce aux étoiles.
• A très peur de naviguer et craint le moindre voyage en barque ou bateau.

Avis sur la Chasse : Pénible, inutile et compliquée. Pourquoi vouloir tout à coup chasser ce qui existe depuis toujours ? À un niveau plus personnel, voir son peuple se faire prendre en chasse et être elle-même une cible de choix ne l’enchante pas du tout. Elle œuvre, à son échelle, à saper les efforts des autorités humaines.

Style de combat : Fuir ou se dissimuler sont ses principales tactiques. Si le combat est absolument nécessaire, elle préfèrera garder ses distances pour attaquer à l'arc. Peu habile avec une épée, elle préfère les armes longues comme le bâton. Et en dernier recours, elle cherchera à se transformer pour pouvoir mordre et griffer.

Avatar : Tethys
Crédits : Philipp Kruse
Messages : 164
Date d'inscription : 04/09/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyJeu 16 Sep - 13:55

Suivant sagement son aîné, l'elfe avait salué quelques têtes connues qu'ils croisèrent au fil des couloirs exigus supposés les mener jusqu'à la sortie. Cela faisait quelques paires d'années qu'elle travaillait pour la Guilde et bien qu'elle passe plus de temps sur les routes qu'au quartier général, elle était au contact direct des assassins plus qu'à son tour. Rien d'étonnant donc à ce qu'elle croise des visages familiers lorsqu'elle rentrait au bercail.

Émergeant de terre en silence, la jeune femme jeta un regard circulaire à l'entour - elle ne doutait pas des compétences d'Aegnor, mais mieux valait prévenir que guérir - puis se faufila jusqu'au mur d'enceinte du cimetière. Certains disaient que le cimetière de Bruyval comptait plus d'habitants que la ville toute entière et étant donné que les Fomóraigh se faisaient un devoir de harceler la population, c'était sans doute vrai. De là à dire que la ville appartenait déjà plus aux morts qu'aux vivants, il n'y avait qu'un pas.
Alors qu'elle s'apprêtait à gravir le mur de pierres usées, son compagnon cru bon de lui rappeler qu'elle ne dépassait pas beaucoup du niveau du sol et lui proposa de l'aide. Cette remarque fut accueillie par un bon coup de poing dans l'épaule et un regard vers le ciel.

Trop aimable. Fais attention à ne pas glisser pendant l'escalade, tu pourrais briser l'un de tes vieux os en tombant, rétorqua-t-elle avec un sourire avant de se lancer à l'assaut du mur.

Avec son poids plume et l'agilité naturelle des siens, Deirdre atteignit le sommet sans encombres et se laissa retomber de l'autre côté. La sinistre atmosphère du cimetière lui fit froid dans le dos. Normalement, il y avait quelque chose de serein et sacré dans ces lieux de sépulture : on voyait des fleurs sur certaines tombes, les allées étaient entretenues et parfois même agrémentées de parterres. Mais dans la brume filandreuse qui se levait, l'on pouvait sentir que cet endroit était différent.
Quelque chose de mauvais planait dans l'air, quelque chose qui criait aux vivants de faire demi-tour. Et cela n'avait rien à voir avec l'éclairage fantomatique dispensé par le croissant de lune au-dessus d'eux.

Charmant. Je ne serais pas étonnée de croiser quelques spectres, nécromancien ou pas, marmonna la brune en se frictionnant les bras pour essayer de dissiper la sensation de malaise qui l'étreignait.

Elle n'avait jamais croisé de vrai fantôme ou de banshee, et elle espérait ne jamais avoir à vivre ce genre de rencontre pendant encore de longues années.

Bon, s'il y a des noms de trépassés qui seraient sortis de leur tombe dernièrement qui te reviennent en tête, c'est le moment de se mettre en quête de leur dernière demeure. Au travail, je suppose.

En un battement de cil, l'elfe fluette céda la place à la silhouette massive et sombre d'un loup. Bien plus gros que la plupart des chiens, le poil gris et l'œil mordoré, l'animal n'avait plus rien de frêle ou délicat. Son épaisse fourrure et ses pattes larges étaient faites pour survivre au froid et arpenter les terres humides de l'Écosse sans s'embourber. Et son flair était à toute épreuve.

Approchant la truffe de l'elfe, la métamorphe lui flaira les bottes et les mains en lui tournant autour pour s'assurer de ne pas perdre sa trace. Puis elle se mit à fureter au pied du mur avant de s'éloigner entre les tombes. Il y avait bel et bien quelque chose dans l'air, une fragrance qui n'aurait pas dû se trouver là.
Elle pouvait sentir la terre meuble et humide, grouillante de vers, l'odeur si spéciale de la chair en putréfaction près des tombes les plus récentes et les allers-venues des visiteurs de la journée ainsi que du gardien lui apparaissaient comme autant de traînées volatiles et colorées, flottant à quelques centimètres du sol. Il ne restait qu'à trouver celle qui sortirait du lot et trahirait le passage d'un visiteur moins bien intentionné que les autres.

Trottinant de-ci de-là, Deirdre veilla à suivre son partenaire pour ne pas trop s'éparpiller dans ses recherches.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Guilde des Assassins
Race : Elfe.
Magie : Enchanteur.
Age : 458 ans.
Statut : Haut Elfe et membre de la Guilde des Assassins.
Informations en vrac : Il a de nombreux tatouages sur tout le corps, la plupart œuvres de maîtres nains. Mélange d'entrelacs scandinaves et celtes, de runes et de oghams, ils ont été enchantés par rituel afin qu'il puisse utiliser sa propre magie pour leur faire prendre une consistance à volonté.

Avis sur la Chasse : A dire vrai, il n’a pas franchement d’avis dessus. Elle l’amuse, même. Il se joue déjà des humains depuis si longtemps, quelle différence cela fait-il pour lui ?
Se mêler à eux est une habitude, les tuer un passe-temps. Alors qu’il le fasse sous contrat ou aux côtés de ses frères d’armes… Au fond, n'est-ce pas la même chose ? Quoiqu’il n’a jamais eu la discipline requise pour faire de lui un bon soldat.

Style de combat : Comme tout elfe, il a appris à utiliser l'arc et l'épée, bien qu'il ne s'agisse clairement pas de ses armes préférées. Certainement parce qu'elles manquent de discrétion ou de praticité en ville.

Le plus souvent, il utilise les deux dagues tatouées dans son dos afin d'éliminer sa cible avant même qu'elle n'ait conscience de sa présence.

Oh, vous ai-je dit qu'il a un amour particulier pour les bagarre d'ivrognes ?

Multi-comptes : Fearghas McCóigreach.
Avatar : Nedd.
Crédits : LoranDeSore.
Messages : 25
Date d'inscription : 17/07/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyDim 26 Sep - 15:05

Aegnor se tendit lorsqu’il posa lui aussi le pied dans le cimetière, considérant avec sérieux la remarque de Deirdre. Sa présente visite dans ce lieu s’était faite de plein jour, et s’il ne s’était pas trouvé particulièrement accueillant, cela n’avait rien à voir avec le malaise qui y planait de nuit.
Les sens aux aguets, l’assassin garda les bras dissimulés sous sa cape -comme souvent, l’appréhension d’une mauvaise rencontre lui donnait la sensation de quelques picotements dans le dos, là où ses dagues se préparaient à être dégainées à tout instant.

« Tâchons de ne pas nous attarder ici. On a su me donner les noms d’un ou deux relevés… Pour les autres, ceux qui les ont vus n’étaient plus présents pour en témoigner. »

Lui répondit-il tout en l’observant se métamorphoser devant lui. C’était toujours un spectacle qu’il trouvait fascinant, dont il avait souvent observé l’entraînement de jeunes elfes lorsqu’il demeurait encore au Royaume Caché sans vraiment s’en lasser.
Aegnor s’engouffra à son tour dans le dédale de stèles afin de retrouver les tombes qu’il avait déjà examiné superficiellement.

« J’ai aussi le nom de la dernière victime de notre cible… Ou d’une des dernières, en tout cas. On ne sait jamais si ça peut s’avérer utile. Les villageois étaient sûrs d’avoir revu Duncan MacRury, dont la tombe devrait être par ici… » Il examina quelques inscriptions avant de finalement s’arrêter devant l’une d’entre elles. « Là. »

A vue d’œil, il était impossible de la différencier des autres, si la terre avait été retournée le temps et les intempéries s’étaient déjà occupées d’en dissimuler les évidences. Rien que le flair de Deirdre ne saurait déceler espérait-il.

« Est-ce que tu es capable de sentir si le corps est toujours dans son cercueil, ou il faudra creuser pour ça ? »

Bien sûr, il n’attendait pas vraiment de réponse intelligible, mais la question ne devait pas être assez complexe pour qu’il ait du mal à en comprendre la réponse. Outre le fait qu’il aurait pu être surpris par des habitants de Bruyval à n’importe quel moment, il avait préféré lors de sa première visite éviter de laisser la moindre trace de son passage. Mais au cas où ils devraient en arriver à ça, il avait déjà repéré la cabane où le fossoyeur entreposait ses outils, gardée par un cadenas probablement aussi vieux que le cimetière lui-même.

L’elfe reprit son cheminement jusqu’à trouver l’emplacement du second non-mort, Donald Campbell, qu’il indiqua également à son acolyte. Enfin, il s’arrêta sur la tombe de Glenn Caird, la prétendue dernière victime recensée de la Terreur.

« La terre de celui-ci était encore meuble lors de mon premier passage. » Il constata en la grattant que ce n’était plus le cas. « Je ne crois pas qu’il y ait eu de nouvelle attaque depuis sa mort, mais peut-être que si on peut identifier les causes de sa mort on en saura plus ? »

Jouer les profanateurs ne l’amusait guère mais, tant pis, il allait devoir se salir les mains. Aegnor attrapa le carnet à dessins et se dirigea vers la cabane à outils, se félicitant d’avoir pris du temps à en surveiller le tôlier au cas où il aurait besoin de reproduire la clef du cadenas. Peu de temps après, il la glissa dans la serrure en espérant que la reproduction était fidèle et fut heureusement récompensé du son du cadenas déverrouillé… Ainsi que de la partie inférieure qui resta, seule, dans sa main et lui arracha quelques jurons marmonnés. Pour ce qui était de laisser le moins de traces possibles…

Pelle en main, il balaya le cimetière du regard afin de s’assurer que tout allait bien pour Deirdre, avant de retourner vers la tombe de Glenn.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Deirdre Tuatha Dé Sælig
Guilde des Assassins
Race : Elfe
Magie : Polymorphie
Age : 289 ans
Statut : Colporteuse - Indic'
Informations en vrac : • Très joli brin de voix, mais elle chante rarement.
• Son cheval de trait s'appelle Conchúr ("Celui qui aime les chiens")
• Le répertoire de ses métamorphoses comprend deux types de loup, trois races de renards et des dizaines de chiens différents.
• Allergie au fer, quoique moins prononcée que celle à l'argent. Sa tolérance varie en fonction de son état de santé.
• Elle récolte beaucoup de plantes pour faire ses propres infusions.
• Il lui arrive de jouer avec les enfants lorsqu'elle est transformée.
• Les pâtisseries sont un plaisir coupable et secret qu'elle s'autorise de temps en temps en essayant d'ignorer qu'il y a des œufs et du miel dedans.
• Sait s'orienter grâce aux étoiles.
• A très peur de naviguer et craint le moindre voyage en barque ou bateau.

Avis sur la Chasse : Pénible, inutile et compliquée. Pourquoi vouloir tout à coup chasser ce qui existe depuis toujours ? À un niveau plus personnel, voir son peuple se faire prendre en chasse et être elle-même une cible de choix ne l’enchante pas du tout. Elle œuvre, à son échelle, à saper les efforts des autorités humaines.

Style de combat : Fuir ou se dissimuler sont ses principales tactiques. Si le combat est absolument nécessaire, elle préfèrera garder ses distances pour attaquer à l'arc. Peu habile avec une épée, elle préfère les armes longues comme le bâton. Et en dernier recours, elle cherchera à se transformer pour pouvoir mordre et griffer.

Avatar : Tethys
Crédits : Philipp Kruse
Messages : 164
Date d'inscription : 04/09/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyLun 4 Oct - 0:09

La première tombe fut rapide à trouver. Aegnor avait bonne mémoire. La louve se mit immédiatement à fureter autour de la stèle en pierre, bien trop propre et nette pour être vraiment ancienne. Mais à vrai dire, nombreuses étaient les stèles récentes dans le cimetière de Bruyval.
Se pouvait-il que l'occupant de cette parcelle soit réellement sorti se balader ? Les histoires de nécromanciens capables de relever les morts faisaient toujours froid dans le dos, mais n'ayant pas vécu assez longtemps pour en croiser un vrai, Deirdre ne pouvait s'empêcher de douter. La merveilleuse et fertile imagination des humains leur jouait souvent des tours, peut-être que l'un d'eux avait confondu un passant avec le décédé ?
D'un bref jappement accompagné d'un battement de queue, elle tenta de répondre par l'affirmative à son compagnon elfique : inutile qu'il se donne du mal pour cette sépulture, elle en faisait son affaire !

Quelque chose dans la présence d'Aegnor la rassurait toujours. Que ce soit parce qu'ils étaient tous deux elfe, parce qu'il était plus âgé ou simplement grâce à cette assurance tranquille et un peu insolente qu'il dégageait toujours, l'aîné des deux rôdeurs nocturnes attisait secrètement l'admiration de sa cadette. Elle était donc toute disposée à l'impressionner, et peut-être aussi à le narguer si elle parvenait à dénouer les fils de ce mystère.
Museau à terre, la métamorphe se mit à chercher la moindre trace attestant de la potentielle sortie d'un cadavre. Le parfum de la mousse se mêlait au pétrichor, elle pouvait deviner les insectes qui grouillaient, le bois qui pourrissait et la chair en décomposition. Aucune touffe d'herbe ne paraissait dérangée, aucun signe que quiconque ait retourné l'endroit. Ils pouvaient passer à la suivante.

Accompagnant l'assassin sur les deux tombes suivantes, Deirdre marqua son léger dégoût à l'idée de sortir un cadavre de sa tombe par un éternuement forcé suivit d'un vif ébrouement. Examiner un corps en train de se faire ronger par les vers pour tenter de savoir comment s'était retrouvé là, quel programme alléchant ! Mais il fallait bien admettre que c'était la meilleure chance qu'ils avaient d'en apprendre plus sur le potentiel tueur de Bruyval.

Laissant cette tâche ingrate à celui qui l'avait proposée, elle revint à la tombe du dénommé Donald Campbell. Bien que rien ne semble prouver que le sol ait été retourné, une odeur étrange flottait juste au-dessus du sol. La senteur de la chair en décomposition était bien plus forte que partout ailleurs, pas de doute. Que le cadavre ait été tiré de là par quelqu'un ou qu'il se soit extrait tout seul, il avait en tout cas laissé une trace olfactive de son passage et même la pluie n'avait pas réussi à totalement la faire disparaître. Plus inquiétant encore, le parfum d'un inconnu se mêlait à la première odeur, couvrant même la tombe comme s'il s'était assit dessus ou l'avait parcourue des mains.
Prise d'un doute, la louve retourna sur la première tombe et trotta même à d'autres endroits du cimetière avant de revenir rapidement à la stèle de ce cher Donald pour confirmer son pressentiment : une même personne se baladait régulièrement dans le cimetière, visitant des tombes différentes et à des intervalles de temps assez irréguliers pour que la piste soit tantôt très faible, tantôt très marquée.

Reprenant sa forme d'elfe, Deirdre rejoignit rapidement son aîné qui s'était mis à creuser la terre pour sortir feu monsieur Caird de sa dernière demeure. Rien n'était encore tout à fait sûr, néanmoins elle lui expliqua ce qu'elle avait découvert.

Ce n'est pas le fossoyeur, c'est certain. Et quel genre de visiteur irait sur des tombes aussi différentes les unes des autres ? Je ne sais pas si c'est notre tueur, mais je suis certaine qu'au moins 3 de ces tombes visitées par notre promeneur mystérieux sont vides, dit-elle avant d'aller chercher sa propre pelle pour l'aider dans sa besogne.

Il leur fallut un bon moment avant de parvenir jusqu'au bois du cercueil, puis d'extraire ce dernier de la terre. Dans l'air nocturne, chaque coup de pelle semblait résonner aussi fort qu'un son de cloche et plus d'une fois la jeune elfe s'était redressée, l'oreille aux aguets et le regard inquiet. Aussi, ce fut avec un certain soulagement qu'elle se hissa hors de la tombe après avoir aidé à en sortir le macchabée.
Le bois, encore bien préservé, n'avait pas subi de dégâts apparents et d'après le poids, il y avait encore un corps à l'intérieur.
Ô joie !

À toi l'honneur... Je n'ai pas ton expertise lorsque vient le moment de déterminer pourquoi les gens sont morts, fit-elle avec un sourire en mimant une petite courbette.

Elle, se défiler ? Tout à fait. Son tour d'inspection olfactive viendrait après que le couvercle soit ouvert, elle ne voulait pas être celle qui toiserait le visage livide du cadavre la première.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t95-deirdre-tuatha-de-sae https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t116-deirdre-tuatha-de-saelig-light-and-wind-and-mist
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Contacts
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Aegnor 'Magnus' Tol-ereb
Guilde des Assassins
Race : Elfe.
Magie : Enchanteur.
Age : 458 ans.
Statut : Haut Elfe et membre de la Guilde des Assassins.
Informations en vrac : Il a de nombreux tatouages sur tout le corps, la plupart œuvres de maîtres nains. Mélange d'entrelacs scandinaves et celtes, de runes et de oghams, ils ont été enchantés par rituel afin qu'il puisse utiliser sa propre magie pour leur faire prendre une consistance à volonté.

Avis sur la Chasse : A dire vrai, il n’a pas franchement d’avis dessus. Elle l’amuse, même. Il se joue déjà des humains depuis si longtemps, quelle différence cela fait-il pour lui ?
Se mêler à eux est une habitude, les tuer un passe-temps. Alors qu’il le fasse sous contrat ou aux côtés de ses frères d’armes… Au fond, n'est-ce pas la même chose ? Quoiqu’il n’a jamais eu la discipline requise pour faire de lui un bon soldat.

Style de combat : Comme tout elfe, il a appris à utiliser l'arc et l'épée, bien qu'il ne s'agisse clairement pas de ses armes préférées. Certainement parce qu'elles manquent de discrétion ou de praticité en ville.

Le plus souvent, il utilise les deux dagues tatouées dans son dos afin d'éliminer sa cible avant même qu'elle n'ait conscience de sa présence.

Oh, vous ai-je dit qu'il a un amour particulier pour les bagarre d'ivrognes ?

Multi-comptes : Fearghas McCóigreach.
Avatar : Nedd.
Crédits : LoranDeSore.
Messages : 25
Date d'inscription : 17/07/2021

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre EmptyMar 12 Oct - 23:53

(tw description succincte d’un corps en décomposition)

Aegnor soupira aux nouvelles que lui rapporta Deirdre. Il ne le dirait peut-être pas à voix haute, mais il aurait accueilli avec plaisir qu’elle lui apprenne qu’il avait complètement fait fausse piste dans ses investigations. Pas de nécromancien, pas de magie, juste un petit plaisantin qui pourrait se targuer d’avoir fait tourner la Guilde en bourrique. Peut-être pas pour longtemps, certes, son sens de l’humour n’était pas au centre de sa réputation, mais quand même. A tout prendre, peut-être qu’un simple drow isolé aurait été préférable. Fendre la chair, ça il savait faire. Taillader des os, c’était une autre histoire, et il n’avait pas vraiment envie de participer à cette légende.
C’était sans compter que s’il s’agissait bien d’un releveur de mots, il lui faudrait à tout prix découvrir l’étendue de ses pouvoirs avant de songer à la moindre confrontation. Son style de combat n’était pas vraiment adapté aux adversaires nombreux, il n’avait pas rejoint les assassins pour rien après tout. Fondre sur sa cible et s’en débarrasser avant même qu’elle n’ait conscience de sa présence lui convenait bien mieux. Face à quelques adversaires inexpérimentés, il pouvait faire l’affaire, mais à la condition que ses opposants respirent.

Il ne remettait pas en doute l’expertise de la polymorphe, pour les avoir lui-même expérimentés il faisait confiance aux apprentissages du royaume caché et avait suffisamment travaillé avec elle par la guilde pour savoir qu’elle était indéniablement talentueuse. Ce qui, dans le cas présent, ne faisait qu’empirer les choses.

« Eh bien, ça n’annonce rien de bon. Si au moins ça se passait à Eaglesham j’aurais bien parié sur quelques pilleurs de tombes. Même à Forgont, en s’y prenant bien on peut trouver des objets de valeur -et le Sans Pouvoir sait que les humains les adorent trop pour s’en séparer même après la mort. Mais là… qui irait s’amuser à chercher quoi que ce soit à Bruyval. »

Après un travail pour le moins pénible, entrecoupé de moments où tous deux étaient aux aguets, inquiets qu’on les repère ou que quelque chose de pire n’arrive, ils se hissèrent hors de la tombe avec leur fardeau porté à bout de bras. On pouvait dire qu’ils n’étaient pas trop de deux pour ça.
Aegnor, qui avait défait sa cape pour ne pas être gêné dans ses mouvements, épousseta sans trop de résultat ses habits tandis que Deirdre lui confiait la sale besogne.

« Trop aimable… » grogna-t-il, pas nécessairement plus enjoué qu’elle à l’idée de ce qui devrait suivre. « Je ne te savais pas une telle modestie. » Finit-il en lui rendant un salut ironique.

L’elfe retourna au cabanon chercher un pied de biche et puis… Hésita quelques instants avant de forcer le couvercle. Ce qu’il s’apprêtait à faire ne ressemblait à rien de ce qu’il avait déjà connu mais il n’y avait pas besoin de l’avoir déjà vécu pour savoir qu’être confronté à un corps froid et rigide n’avait rien à voir avec ses victimes qu’il quittait alors qu’elles étaient encore chaudes.

A peine les clous eurent-ils le temps de sauter et le bois retomber sur la terre du cimetière qu’Aegnor se recula brusquement, pris d’une quinte de toux. L’odeur rance, cette désagréable mixture de putréfaction et de décomposition, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle agresse si violemment ses délicats sens de fée. C’était bien pire que le peu qu’il avait pu en apercevoir, comme si elle s’accrochait à lui au point qu’il avait l’impression de pouvoir la goûter.
Une main emmanchée au travers du visage, il reprit quelques inspirations pour s’habituer aux émanations cadavériques puis se rapprocha prudemment du cercueil éventré. Ce qu’il y vit n’était pas franchement plus agréable. Il n’était pas expert en macchabés, mais on pouvait conclure sans aucune crainte que la mort n’était pas toute récente.
Si le dessus de son corps semblait d’une teinte presque naturelle, il n’en était clairement rien pour son dos affreusement violacé, presque rose vif là où il entrait en contact avec le fond du cercueil. La chair n’était pas encore complètement pourrie, cependant deux taches vertes s’étiraient déjà le long de son torse, dont le point de départ semblait être son abdomen anormalement gonflé. C’était sans compter sur les larves et autres asticots qui s’étaient déjà trouvées un nouveau meilleur ami.

« Désolé de te déranger en si bonne compagnie Glenn, mais mon amie et moi on se pose quelques questions auxquelles on espère que tu auras des réponses. » "Dit-il" au pauvre Caird, espérant que donner un sens commun à cette situation la rendrait moins… désagréable.

Maintenant qu’il commençait à, relativement, s’habituer à l’odeur et que la surprise de la première vision était passée, il put se contrer à analyser le corps. Il l’examina longuement, cherchant du regard la moindre petite entaille, par laquelle aurait pu s’infiltrer un poison par exemple, qui puisse justifier sa mort à défaut d’avoir eu la chance de lui trouver une immense plaie béante.

« A première vue il a presque l’air normal. Je ne vois rien qui ait l’air de traces de luttes et aucune blessure d’aucune sorte. »

Un détail le préoccupait cependant, que son air soucieux pourrait peut-être trahir mais qu’il préférait taire tant qu’il n’avait pas terminé son auscultation. Il y avait quelque chose d’anormal chez cet homme ; il semblait vieux. Trop, en tout cas, pour correspondre à la description qu’on lui en avait faite. Ce n’était pas tant dans les traits de son visage, il ne présentait pas les habituelles rides et autres signes qui indiquaient un âge avancé chez les humains, mais il y avait quelque chose avec sa peau qui le questionnait. Une sorte de flétrissure qu’il n’arrivait pas à expliquer et qu’il n’était pas sûr de devoir imputer à la décomposition naturelle du corps.

« Il faudrait que je l’examine de plus près et que je puisse voir son dos… » Ajouta-t-il tout aussi sérieux quoiqu’avec une pointe de dégoût dans la voix. Il n’avait pas la moindre envie de devoir le toucher.
Revenir en haut Aller en bas
https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t67-aegnor-magnus-tol-ere https://corvuscorax-rpg.forumactif.com/t76-aegnor-magnus-tol-ereb-leaving-you-behind#211
Contacts
❝ Contenu sponsorisé ❞

Ciel errant. |Deirdre Empty
Message # Re: Ciel errant. |Deirdre  Ciel errant. |Deirdre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ciel errant. |Deirdre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sealg Fliuch - Deirdre | Terminé
» Deirdre Tuatha Dé Sælig | Light and wind and mist
» Deirdre Tuatha Dé Sælig | Elusive maiden of the moorland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corvus Corax RPG :: Duché d'Eaglesham :: Bruyval-
Sauter vers: